Le cuisinier du siècle, Paul Bocuse, s’est éteint

Publié le : 25/01/2018 10:56:31

Triste nouvelle en ce samedi 20 janvier 2018. Le plus célèbre chef cuisinier français, Paul Bocuse, est décédé à l’âge de 91 ans. Celui que l’on surnommait amicalement « Monsieur Paul », « le cuisinier du siècle » ou bien encore « l’empereur de la cuisine tricolore » a consacré sa vie à la cuisine, connaissant le succès en Hexagone mais aussi à l’international.

Personnalité attachante, flamboyante et complexe, l’homme au 3 étoiles Michelin était incontestablement un grand cuisinier. Sortir des assiettes simples mais généreuses, tel était le credo de Paul Bocuse, qui aimait par-dessus tout contenter les convives et clients qui se présentaient dans ses établissements. D’ailleurs, comme le rappelle un de ses anciens collaborateurs, Pierre Gagnaire, « il avait un fonctionnement tellement incroyable, tellement novateur pour son époque ».

Paul Bocuse : une vie entière passée derrière les fourneaux

Avec la mort de Paul Bocuse, c’est un moment de la gastronomie et de l’excellence culinaire française qui s’éteint. Précurseur de la nouvelle tendance en cuisine qui a vu le jour dans les années 1970, ce polygame assumé était un amoureux des beaux et bons produits. Acharné de travail, boulimique des fourneaux, son empire s’étalait à travers le monde. Il faut dire qu’avec ses multiples restaurants, ses brasseries, son institut éponyme, ses bouquins et son concours international (le Bocuse d’Or), Monsieur Paul pouvait s’enorgueillir de posséder un fabuleux patrimoine. Tout n’est pourtant pas arriver du jour au lendemain.

C’est à peine âgé de 20 ans que Paul Bocuse fait ses premiers pas en cuisine chez la Mère Brazier. Cette passion, que lui avait transmise son père Georges, ne la quittera jamais. Le métier, il l’apprend véritablement aux côtés de Fernand Point, avant bien évidemment d’obtenir sa première étoile en 1958. Deux ans plus tard, la seconde arrive. Puis, en 1965, son restaurant l’Auberge du Pont est consacré : 3ème étoile Michelin en 7 ans à peine, un exploit !

La cuisine française en deuil : un artiste nous a quitté

Celui qui n’avait pas peur d’avouer vivre avec trois femmes était une personnalité drôle, attachante, rieuse, et simple à la fois. Cet amoureux de la nature, des bonnes choses et des gens, a su, tout au long de sa carrière, s’entourer de membres importants et de lieutenants dévoués. Même si quelques coups de gueule derrière les fourneaux ont pu éclater, celles et ceux qui l’ont côtoyé se souviennent d’un homme qui avait le goût du partage et de la transmission. Au revoir Monsieur Paul. Vous allez nous manquer.

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire