La consécration pour Cédric Grolet, élu par ses pairs meilleur chef pâtissier

Publié le : 10/11/2017 10:21:14

A 32 ans à peine, Cédric Grolet collectionne déjà les trophées et les distinctions. Non content d’être le meilleur chef pâtissier français depuis 2015, l’as du dessert vient d’être sacré à New-York, à l’occasion du gala des Grandes Tables du monde, meilleur chef pâtissier de restaurant sur la scène internationale. C’est dire s’il maitrise à la perfection son art !

« Lorsque Jean-François Piège [membre du jury au même titre que Pierre Hermé], m’a appelé au téléphone pour [m’annoncer la nouvelle], je n’ai pas pu retenir mes larmes » a récemment déclaré le chef. Connu pour ses desserts prodigieux et plein d’audace, l’homme, qui occupe la fonction de chef pâtissier au sein du prestigieux établissement Meurice à Paris, s’est fait un nom grâce à sa spécialité : les fruits en trompe l’œil.

Incontestablement, ses sculptures de fruits reconstitués ont aidé à sa renommée. D’ailleurs, il leur a même consacré un livre, intitulé sobrement « Fruits », dans lequel il présente une centaine de recettes différentes, certaines simples et d’autres plus complexes destinées à faire bouillonner les papilles.

La pâtisserie : un art que Cédric Grolet travaille depuis son enfance

L’engouement autour de la pâtisserie est désormais tel que des chaînes télévisées lui consacrent des émissions entières. Pourtant, pendant des années, il faut bien avouer que la profession n’était pas véritablement considérée à sa juste valeur. Surnommés « mange-farine » dans le milieu, les pâtissiers se voyaient davantage « méprisés » auparavant qu’à l’heure actuelle. Car oui, les choses ont bien changé : la pâtisserie est devenue un art culinaire à part entière, et nombre de palaces et de restaurants cherchent à attirer les plus talentueux représentants de cette discipline.

Un « mange-farine », Cédric Grolet n’en est certainement pas un, au sens péjoratif du terme bien entendu. Déjà sacré en 2015, 2016 et 2017 meilleur pâtissier de l’Hexagone, notre trentenaire est un travailleur acharné, un virtuose du dessert, qui a découvert cet art dans les cuisines du restaurant de son grand-père. La vingtaine passée, et son CAP pâtissier en poche, Fauchon l’accueille en tant que commis, puis il devient quelques années plus tard sous-chef au sein du palace parisien doublement étoilé Meurice.

« Pendant des années je suis resté jour et nuit dans mon laboratoire » raconte Cédric, à créer, structurer et déstructurer ses créations. En 2012, nommé au poste de chef pâtissier du Meurice, Grolet se rend compte du chemin parcouru. Son travail et son acharnement finissent par payer.

Cédric Grolet, un chef pâtissier star des réseaux sociaux

En 2017, Cédric Grolet entame un tour du monde pour présenter son art découvrir d’autres cultures culinaires. Sa réputation sur les réseaux sociaux explose alors : aujourd’hui, le chef est suivi par près de 600 000 personnes sur Instagram et près de 150 000 individus sur Facebook. Et c’est le juste retour des choses, tant ses visuels et ses créations originales méritent le coup d’œil (et le coup de fourchette :-))

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire